Présentation situation initiale en Veveyse en 2013

 

Le projet paysage éducatif en Veveyse (PEV) est un projet financé par la Fondation Jacobs et le Canton de Fribourg (DSAS). Il vise à maintenir la qualité de vie et favoriser l’intégration de tous malgré un fort développement  socio-économique qui entraîne un mélange des cultures, tant étrangères et suisses que citadines et rurales. Dans ce but, il prévoit de développer une politique globale de la jeunesse en renforçant la participation et la collaboration des jeunes, des associations et des partenaires. Le PEV est l’un des 22 paysages éducatifs développés en Suisse à l’initiative de la Fondation Jacobs ( http://paysages-educatifs.ch ). Il existe trois autres paysages éducatifs dans le canton de Fribourg, qui visent des objectifs similaires ( http://www.fr.ch/pef ). 

Le district de la Veveyse est le plus au sud du canton de Fribourg. Outre Châtel-St-Denis, le chef–lieu, il se compose de 9 communes à tendance rurale pour une population d’environ 16’000 habitants, dont une grande proportion de jeunes. En effet, c’est le deuxième taux le plus élevé du canton de Fribourg avec 34,42%. Ce nombre augmente encore avec le fort développement démographique. Excentré par rapport aux multiples services socio-culturels et éducatifs de la ville de Fribourg, les jeunes rencontrent une inégalité d’accès aux informations et aux prestations pour des raisons de mobilité.

Par sa qualité de vie et sa situation « en campagne » la Veveyse voit arriver de nouveaux habitants, en majorité des familles et constate une profonde mutation des liens sociaux.

Afin de maintenir le riche réseau associatif déjà existant et y favoriser l’intégration de ces nouvelles personnes, le Paysage éducatif de la Veveyse participe à l’élaboration d’une politique globale de la jeunesse en renforçant la participation et la collaboration des jeunes, des associations existantes  et de tous les partenaires.

Les objectifs du projet sont de :

  • Promouvoir les actions mises en place pour/par/avec les jeunes
  • Dynamiser le réseau jeunesse (Animation – activités – lieu de rencontres – partenariats)
  • Instaurer les bases d’une politique jeunesse en lien avec les différentes communes du district.

Lors de l’appel à projet du canton de Fribourg et de la Fondation Jacobs, l’Atelier Jeunesse de la Veveyse (AJV) existait depuis une dizaine d’années. Deux professionnelles y travaillaient à un taux de 1.1 EPT (110%).

 

Informations sur le projet du Paysage Educatif de la Veveyse

 

Buts initiaux du projet :

Mise en place de mesures qui permettent :

  • de créer un résau dans le domaine de la jeunesse
  • de rendre visible les activités jeunesses
  • de promouvoir le soutien aux projets pour les jeunes
  • de créer des espaces de rencontres et d’expérimentation
  • d’améliorer l’intégration des jeunes du district, que ce soit au niveau professionnel ou social

Etapes importantes du PEV :

  • 2013 – 2015 : mise en place de diverses mesures (Action-Transition, Observatoire jeunesse, site internet)
  • Janvier 2016 : arrêt de la coordinatrice en poste (pourcentage de travail 35%)
  • Janvier à mai 2016 : réflexion du comité de l’AJV et du Comité de Pilotage du PEV pour l’engagement d’une nouvelle coordinatrice
  • Mai 2016 : engagement pour le poste de coordination, qui s’élève à un taux de 80% avec une professionnelle de l’animation socioculturelle
  • Mai 2016 : renouvellement du Comité de Pilotage
  • Juin 2016 : engagement d’une nouvelle responsable de l’Atelier Jeunesse de la Veveyse (professionnelle de l’animation socioculturelle)
  • Juin à décembre 2016 : redynamisation des mesures du PEV par la coordinatrice
  • Juin à décembre 2016 : rencontres mensuelles du Comité de Pilotage et de la coordinatrice du PEV
  • Janvier à juin 2017 : prolongement du Paysage Educatif de la Veveyse avec le co-financement de la Fondation Jacobs et des communes de la Veveyse

Plus-value du projet :

Les mesures du PEV ont permis la création d’un réseau jeunesse élargi :

  • établissements scolaires
  • associations
  • administrations communales
  • bénévoles
  • paroisses
  • partenaires professionnels

Politique jeunesse :

Au terme de trois ans de coordination de diverses mesures liées au PEV, les neuf communes sont impliquées dans la mise en place d’une politique jeunesse sur le district. Une réunion mensuelle avec les représentants politiques des communes (le Comité de Pilotage) permet un dialogue avec la coordinatrice et donc une meilleure transmission des informations entre le terrain et les politiques.

Evolution des postes de professionnelles :

Actuellement trois professionnelles sont engagées par l’AJV, ce qui représente un 2.4 EPT dont :

  • un poste à 80% d’animatrice socioculturelle (Egalement coordinatrice du PEV jusqu’en juin 2017 et qui peut évoluer en poste de répondante jeunesse)
  • un poste d’animatrice socioculturelle à 80%
  • un poste d’animatrice socioculturelle à 60%.
  • un poste de stagiaire pré-HES à 100%